Deux conseils capitaux aux belges qui veulent investir dans l’immobilier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Investissement immobilier

Table des matières

Vous l’avez déjà entendue des centaines de fois :

Le belge a une brique dans le ventre !

 

Eh oui, investir dans la pierre…

…c’est quand même et toujours, au 21ème siècle… L’une des meilleures façons de garantir un futur qui soit financièrement solide.

Beaucoup l’ont compris.

 

Un appartement bien situé, en ville, à un prix correct, ne traine jamais à trouver locataire.

 

Comme 1 et 1 font 2.

C’est véritablement le côté « rassurant » et « intéressant » de la chose.

 

Enfin, ça… c’est quand tout est rose et violette.

 

Parce que de temps en temps, vous tombez sur une pomme pourrie.

Et un appartement d’apparence « en bon état » peut parfois s’avérer être un nid à problèmes.

 

Dans cet article, nous allons voir comment blinder les deux facettes les plus importantes de l’investissement immobilier : la sécurité et le rendement !

 

Éviter les tracas dans l’investissement immobilier

 

J’ai connu un monsieur qui a acheté un petit 40 mètres carré dans le centre de Charleroi.

Il a vite eu le béguin pour cette « occasion en or » et a sauté dessus à bras ouverts, dégainant ses économies pour pouvoir s’offrir son second bien d’investissement.

 

Mais au bout de quelques mois, il découvre deux pot-aux-roses :

 

Le service du logement

 

D’abord, une visite du service du logement de Charleroi.

Ces braves gens lui disent que son bien est soumis au permis de location…

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Que son bien doit répondre à toute une série de critères pour garantir la qualité de son logement, sa sécurité et sa salubrité…

 

Fort bien !

Sauf que la cuisine manquait un peu de lumière.

Et bim : appeler un entrepreneur pour intégrer un nouveau puits de lumière…

 

Et qui va payer l’addition ?

Mmmh.

 

La stabilité du bâtiment

 

Mais ce n’est pas tout : le bâtiment bouge et une grosse fissure commence à faire son apparition.

 

Ça sent mauvais et l’intervention d’un expert est requise…

Et dans la foulée, quelques travaux lourds à réaliser pour sécuriser le bien.

Au total, on va friser les 6 000 eu-ros à mon avis !

 

Je ne dis pas que ces situations sont récurrentes, mais bien plus fréquentes qu’on ne le pense.

Acheter un bien pour faire un bon investissement, ça demande une paire de lunettes bien réglée !

Ça demande le regard d’une personne aguerrie à l’investissement. Et ça demande aussi un devoir d’enquête (profond).

 

Vous connaissez l’expression ?

On n’achète pas un chat dans un sac.

 

Et cette règle d’or s’applique à l’investissement immo plus qu’à n’importe quelle autre discipline…

 

N’ayez pas peur de vous entourer !

Même si vous aimez faire vos affaires seul comme un grand, sachez que l’avis d’un expert peut vous économiser des tracas, des nuits blanches et des milliers d’euros.

 

Optimiser le rendement

 

Récemment, au détour d’une balade sur le web…

Sur un forum, je suis tombé sur l’histoire d’un petit jeune qui désirait se lancer dans l’investissement immobilier.

 

Dans la tartine qu’il a pondue sur ce forum, à un moment donné il pose une question fort intéressante :

 

” Ma copine étant toujours aux études jusqu’à l’année prochaine, les banquent nous accordent un crédit avec un taux de 2 %. Si nous attendions l’année prochaine (donc avec deux revenus), nous pourrions avoir 1,4 %. 

 Faut-il considérer cette différence comme négligeable ? (à terme, ça fait 8500€ de différence, soit tout de même 5 % de l’investissement total…) “

 

Eeeehh

C’est vrai que 8 500€, c’est un joli petit paquet de pièces jaunes non ?

 

La question mérite donc qu’on s’y attarde…

 

Comment approcher une décision d’investissement immobilier ?

 

Et si un jour ce cas de figure se dresse devant vous, vous serez content d’avoir lu l’e-mail du jour dans lequel Buzimo va ramener ses trois grammes de science nucléo-immobilière.

 

Voilà ce que je pense :

En fait, selon votre tempérament, ce genre de cas de figure peut être affronté de deux façons possibles…

 

La première ?

 

Vous la jouez safe. Et vous partez du principe qu’on ne crache pas sur une si belle économie… vous attendez donc de choper l’emprunt à 1,4 %…

 

La seconde approche ?

 

C’est celle pour laquelle je pencherais toujours en matière d’investissement.

 

C’est-à-dire FONCER !!

 

La mentalité de l’investisseur immobilier efficace

 

Si votre objectif est de devenir un investisseur et d’enchainer les achats comme un politicien enfile les mensonges, alors vous ne pouvez pas vous permettre de laisser passer un an pour avoir un meilleur taux d’emprunt.

Vous signez et vous réfléchissez ensuite à comment réduire vos dépenses, via un rachat de crédit par exemple.

 

La mentalité de l’investisseur efficace, c’est la rapidité ! Et la rapidité d’exécution de votre plan, c’est la garantie d’un rendement optimal.

 

C’est comme ça qu’on amorce la pompe.

Et une fois que cette pompe est bien amorcée… et qu’elle commence à vous rapporter des revenus, c’est là que vous comprenez réellement le potentiel que renferme la brique.

 

Investir dans l’immobilier, c’est un savant mix d’opportunisme, de flair, de calcul et aussi d’un peu de chance. Mais si vous appliquez déjà ces deux conseils, vous allez déjà partir du bon pied !

 

 

 

Buzimo®
La Lettre de Mr Buzimo
D'autres articles

Chaque semaine, j’envoie un petit mot dans la boite mail de mes chers abonnés, je leur raconte une petite anecdote sympathique et SURTOUT, je leur dévoile un vrai bon plan ou une vraie bonne astuce pour éviter de perdre de l’argent, pour économiser de l’argent, pour ne pas se faire rouler ou pour prendre des décisions pleines de bon sens en matière d’immobilier.

La Bonne Estimation

BESOIN DE FAIRE ESTIMER VOTRE BIEN ?

Vous êtes au bon endroit !

Soumettez votre demande à La Bonne Estimation et recevez un rapport complet sur la valeur de votre bien.

  • ✔︎ 100 % gratuit
  • ✔︎ Pas de surévaluation
  • ✔︎ Une estimation précise, grâce à des outils précis
  • ✔︎ Pas de coup de téléphone/vous ne rencontrez personne
  • ✔︎ 30 ans d’expérience dans l’estimation de biens immobiliers